accueil greffes de cheveux contact greffes de cheveux forum greffes de cheveux
 

FAQ (Foire aux Questions)

Consultez les questions les
plus fréquemment posées
sur la microgreffe capillaire

  je perds mes cheuveux
la microgreffe
technologie de pointe
FAQ greffes cheuveux
presse greffes de cheveux

 

 

 



FAQ

Je perds mes cheveux

- Pourquoi perd-t-on ses cheveux ?
- Combien avons-nous de cheveux ?
- Quelle est la composition d'un cheveu ?
- Quelles sont les différentes parties d'un cheveu ?
- Qu'est-ce qu'un cycle pilaire ?
- Est-il normal de perdre quelques précieux cheveux tous les jours ?

Qu'est-ce qu'une microgreffe?

- Que greffe-t-on exactement ?
- Où prend-on les microgreffons ?
- Combien de cheveux composent une microgreffe ?
- Comment réimplante-t-on les greffons ?
- A quelle profondeur se trouve le bulbe ?
- Les cheveux vont-ils manquer sur les zones où les microgreffes sont prélevées ?
- A qui s'adresse cette méthode ?

Des spécialistes à votre écoute

- Combien de microgreffes dans la séance ?

- Dans quelle position se trouve-t-on ?
- Les heures ou les jours qui suivent l'intervention sont-ils douloureux ?
- Peut-on partir tout de suite après l'intervention ?
- Y-a-t-il une période particulière pour se faire greffer ?
- Les cheveux longs sont-ils gênants pour la greffe ?
- Doit-on raser la zone d'implantation ou changer de coiffure ?
- Risque infectieux de contamination ?
- Vie normale après la greffe ?
- Délai à respecter entre 2 greffes ?
- Peut-on refaire 1 greffe sur une zone déjà greffée ?
- Combien de microgreffes pour corriger une tonsure ?
- Quel est le prix d'une greffe de cheveux ?
- Combien de microgreffes pratique-t-on par séance ?
- Les mégaséances sont-elles dangereuses ?
- Comment prévoir l'évolution de la calvitie ?
- Reste-t-il une cicatrice ?
- Peut-on masquer à son entourage une séance ?
- Le premier shampooing ?
- Quelles peuvent-être les complications d'une greffe ?
- Après prélèvement de la bandelette, combien de temps met la plaie à cicatriser ? Est-elle importante ou invisible à l'œil nu ?
- Après intervention, existe-t-il un moyen, ou des stigmates, qui permettent de deviner qu'il y a eu implantation et greffe de cheveux ou bien est-ce complètement indécelable ?
- Existe-t-il un risque de rechute des cheveux implantés dans le futur ou bien ceux-ci restent-ils "à vie" ?
- Les cheveux implantés sont-ils de la même "qualité" que ceux prélevés dans la couronne ?
- Devrais-je changer de coiffure ?

- Quel est le délai moyen avant de voir un résultat significatif et une repousse visible ?

--------------------------------------------------------------------------------

Je perds mes cheveux

Pourquoi perd-t-on ses cheveux ?
Comme vous le savez sûrement, nous perdons des cheveux chaque jour et ce phénomène est parfaitement normal. Tout comme les cellules de notre peau, nos cheveux se renouvellent d'eux-mêmes sans qu'on s'en aperçoive. Ils connaissent en fait trois phases :

- La phase anagène pendant laquelle le cheveu pousse ( durée de 2 à 5 ans)
- La phase catagène pendant laquelle le cheveu cesse de pousser mais reste en place ( durée quelques jours)
- La phase télogène (expulsion) pendant laquelle le cheveu se détache du cuir chevelu et tombe ( durée 2 à 3 mois)


Nos bulbes capillaires sont ainsi programmés pour connaître un certain nombre de cycles ( chaque cycle comportant les 3 phases). La durée totale de tous ces cycles mis bout à bout est prévue normalement pour couvrir notre vie entière (+ de 100 ans), et chaque cycle durant 4 ans, 25 cycles étant autorisés
Malheureusement, un certain nombre d'entre nous voient la durée de chaque cycle réduite par rapport à la norme. Le nombre total de cycles reste le même, mais la durée de chaque phase à l'intérieur des cycles est si courte qu'ils épuisent toutes leurs réserves en quelques années seulement. Une fois l'ensemble des cycles épuisés, il est trop tard pour agir et c'est la raison pour laquelle aucune pilule ni aucune lotion miracle ne peut faire repousser des cheveux sur un crâne chauve.

Combien avons-nous de cheveux ?
Chez l'adulte jeune, le nombre total de cheveux se situe entre 100 000 et 150 000. Cette moyenne peut varier de 30 % en plus ou en moins.

Quelle est la composition d'un cheveu ?
Le cheveu est une production de la peau. Il est constitué d'une protéine fibreuse appelée la kératine. Le cheveu contient de nombreux oligo-éléments comme le zinc, ainsi que des corps gras (lipides).

Quelles sont les différentes parties d'un cheveu ?
Chaque cheveu est constitué d'une tige et d'une racine dont la partie la plus profonde est le bulbe. Anatomiquement, la tige possède deux parties :

une invisible qui prend naissance au niveau du bulbe, une autre visible qui sort au niveau du cuir chevelu par l'orifice pileux avec une orientation oblique.
La tige pilaire est constituée de 3 couches concentriques :

- La médullaire ou moelle, qui est au centre du cheveu
- La corticale ou écorce, qui entoure la médullaire et représente 80 % du poids de la tige pileuse
- la cutucule, qui est la couche la plus externe et constituée de cellules en forme d'écailles

Le bulbe est la partie la plus profonde de la racine. Il est la zone de formation du cheveu, la partie vitale et vivante pour la croissance.

Qu'est-ce qu'un cycle pilaire ?
Le cheveu est un élément vivant. A ce titre, il naît, vit et meurt : cela s'appelle le "cycle pilaire" et dure selon l'individu entre 3 et 5 ans. Il se produit entre 20 et 30 cycles pileux à partir d'une même racine durant la vie d'un homme. Un cycle pilaire comporte 3 phases :

- La phase anagène, qui est la phase durant laquelle le cheveu croît activement de 1 à 1,5 cm par mois (85 % des cheveux)
- La phase catagène, qui est une phase de repos d'une durée de 3 semaines (1% des cheveux)
- La phase télogène, qui est la phase finale du cycle pileux d'une durée de 3 mois, durant laquelle le cheveu meurt (14 % des cheveux)

Le cycle pilaire humain est un cycle en mosaïque, c'est-à-dire que tous les cheveux ne naissent pas et ne meurent pas en même temps. Heureusement, car si cela était le cas, nous subirions des mues comme certains animaux.

Est-il normal de perdre quelques précieux cheveux tous les jours ?
Nous perdons en moyenne 40 à 60 cheveux quotidiennement. Ce chiffre peut être amplifié par certains cas particuliers comme :

- Certaines maladies infectieuses induisant une fièvre importante à plus de 39 ° pendant plusieurs heures : scarlatine, rougeole, etc…
- Un stress psycho-affectif tel qu'une catastrophe, un décès, le chômage…
- La pollution chimique ou des grandes villes
- L'alimentation et les régimes carencés en vitamines
- Des modifications de la coiffure telles que coloration, décoloration, permanente, séchoir trop chaud, brûlures d'indéfrisable
- Un shampooing trop détergent
- Un chignon trop serré

--------------------------------------------------------------------------------

Qu'est-ce qu'une microgreffe?

Que greffe-t-on exactement ?
Le cheveux pousse à partir de sa base, c'est à dire du bulbe pileux qui est la partie la plus profonde de la racine. Ce que l'on voit, la tige, qui émerge de la peau, n'est pas la partie vivante du cheveu.
La partie vivante est le bulbe, il faut la respecter scrupuleusement avec son environnement. En effet, si le cheveu se fabrique au niveau du bulbe, c'est qu'il est supporté et nourri par son environnement et surtout par une zone particulière sous-jacente qui s'appelle la papille dermique
Il est donc impératif de greffer le cheveu avec toutes les structures environnantes afin de le transplanter dans un univers naturel de parfaite qualité, garant de la repousse et de l'efficacité de la transplantation.

Où prend-on les microgreffons ?
Les microgreffes sont obtenues à partir d'un prélèvement de cuir chevelu effectué au niveau de la nuque (région occipital). Cette région, dite "couronne hyppocratique", a une programmation d'ordre génétique (terrain familial) telle que les hormones mâles n'ont pas de retentissement négatif à ce niveau et donc la calvitie n'atteindra jamais cette région. Ainsi, les cheveux transplantés auront une repousse définitive car ils gardent leur propre potentiel de croissance.

Combien de cheveux composent une microgreffe ?
La grande différence entre les greffes classiques et les microgreffes est dans le nombre de cheveux réimplantés ensemble par greffons.
Les greffes classiques réimplantaient 5 à 15 cheveux en même temps, d'où une repousse en "petites touffes" appelée "cheveux de poupées". L'aspect esthétique était loin d'être parfait et même souvent franchement disgracieux.
Aujourd'hui, une microgreffe est composée de 1, 2, voire 3 cheveux seulement, qui permet d'obtenir un résultat parfaitement esthétique et naturel.

Comment réimplante-t-on les greffons ?
Une fois le prélèvement effectué, une équipe expérimentée découpe et prépare les microgreffes, ce qui permet d'obtenir un maximum de greffons qui sont ensuite réimplantés dans des fentes pratiquées dans la zone receveuse, à l'aide d'une aiguille spéciale de diamètre inférieur à 1 mm.

A quelle profondeur se trouve le bulbe ?
Le bulbe est profondément enraciné dans le cuir chevelu, généralement à 3 ou 4 millimètres de la surface et c'est la raison pour laquelle la préparation des greffons, après le prélèvement, doit être particulièrement précise et minutieuse.

Les cheveux vont-ils manquer sur les zones où les microgreffes sont prélevées ?
Bien sûr, dans l'absolu, puisque les cheveux ont été déplacé, mais ils ne vont pas manquer sur la région choisie ou la densité capillaire au niveau de la couronne occipitale est très importante, de l'ordre de 150 à 300 cheveux au cm2.
Il est certain que la microgreffe capillaire n'est pas un traitement qui donnera plus de cheveux au patient, mais qu'il s'agit bel et bien d'une "redistribution capillaire". Ceci, bien sûr, ne peut se faire que si l'on est certain de ne pas dénaturer, ni mettre en péril la zone donneuse, et d'en préserver l'aspect plastique. Il est imporatnt également de comprendre que lorsque nous pratiquons la suture de la zone où a lieu le prélèvement, tout est mis en oeuvre pour obtenir une cicatrice de qualité, qui disparaîtra dans les semaines qui suivent l'intervention.

A qui s'adresse cette méthode ?
Les microgreffes capillaires sont indiquées dans de nombreux types de calvitie, mais elles concernent surtout les alopécies androgénétiques, c'est à dire les calvities communes qui représentent 90 % des alopécies de toutes origines.
- Chez l'homme, la calvitie androgénétique :
Le résultat quantitatif obtenue étant fonction du degré de l'importance de la calvitie, c'est à dire de la durée pendant laquelle la chute de cheveux s'est développé.
- Chez la femme, l'alopécie androgénétique :
Les microgreffes ne sont envisagées que lorsque l'alopécie, évoluant depuis de nombreuses années, n'a pas été explorée voire corrigée par un traitement normal.
Il existe d'autres indications beaucoup moins fréquentes, mais très performantes notamment dans les alopécies post-traumatiques et cicatricielles (arrachement de cheveux, brûlures, etc...)

--------------------------------------------------------------------------------

Des spécialistes à votre écoute

Combien de microgreffes dans la séance ?
Le travail réalisé est quantitativement différent selon l'importance de la séance. Une équipe entraînée doit savoir combien de greffons elle va pouvoir réaliser en fonction du prélèvement ( la densitométrie informatique grâce au Capillicare est un appoint utile). Une séance ne veut rien dire, car elle peut aller de 200 à 2000 microgreffes, voire plus.
L'importance de la séance dépend donc de nombreux paramètres :
- densité de votre zone donneuse
- épaisseur de vos cheveux, qui donnera le résultat visuel
- stade de votre calvitie
- potentiel évolutif : score de BOUTAGA
- résultat souhaité par le patient
- Budget approprié et étudié.

Dans quelle position se trouve-t-on ?
Dans tous les cas, mais surtout pour les longues séances, il faudra veiller au confort du patient. Il existe des fauteuils spéciaux destinés au prélèvement, et à l'implantation des greffons capillaires. En ce qui concerne le prélèvement, si nous pratiquons une séance normale (inférieure à 400 microgreffes), nous pouvons prélever et greffer le patient assis sur le même fauteuil, ce qui rend l'intervention encore plus confortable. Pour des méga-séances, nous préférons la position à plat ventre, sur une table comportant un orifice au niveau du visage du patient. Cette position, qui est peut être un peu plus inconfortable, nous permet de prélever une surface plus importante avec une qualité de prélèvement nettement supérieure. De plus, cette position permet au patient de s'assoupir, donc de se reposer, et au praticien d'être beaucoup plus performant.

Les heures ou les jours qui suivent l'intervention sont-ils douloureux ?
Le soir même de l'intervention, le patient peut ressentir des tiraillements au niveau de la zone donneuse et une impression de casque au niveau de la zone d'implantation ; mais ceci n'est observé que dans les grandes séances (800 à 1700 microgreffes). Dans les séances normales (400 à 500 microgreffes), le patient n'a qu'une légère sensation de gêne.
Des antalgiques peuvent être prescrits dans les premiers jours qui ont suivi l'intervention.

Peut-on partir tout de suite après l'intervention ?
Par mesure de sécurité et de prudence, nous recommandons au patient de rester 2 à 3 heures en notre compagnie afin de contrôler tous les paramètres de l'intervention. Ensuite, le patient peut rejoindre son domicile par ses propres moyens (mais sans conduire lui-même) et peut reprendre presque immédiatement ses activités.

Y-a-t-il une période particulière pour se faire greffer ?
Non, sachez néanmoins que pendant 15 jours, les bains de mer et le soleil sont interdits.

Les cheveux longs sont-ils gênants pour la greffe ?
Non

Doit-on raser la zone d'implantation ou changer de coiffure ?
Non. Il faut évidemment conserver les cheveux présents sur le dessus du crâne. Afin de densifier la chevelure, on place délicatement les greffons entre ces cheveux.

Risque infectieux de contamination ?
Aucun

Vie normale après la greffe ?
Vous pouvez reprendre normalement vos activités, cependant durant 15 jours, les bains de mer et le soleil sont interdits.

Délai à respecter entre 2 greffes ?
2 solutions :
- Soit rapprocher les séances d'environ 4 à 6 semaines ce qui permet au praticien de visualiser sa 1ère intervention en apercevant encore les petites cicatrisations de celle-ci.
- Soit, si le premier délai est passé, attendre au moins 4 à 6 mois afin que les cheveux de la ou des premières interventions aient repoussé, ce qui permettra au praticien de réimplanter des microgreffes entre celles implantées précédemment.
En règle générale, nous préférons un nombre minimal de séances avec un nombre maximal de microgreffes par séance.

Peut-on refaire 1 greffe sur une zone déjà greffée ?
Oui, puisque le praticien peut réimplanter des microgreffes entre celles implantées lors de séances précédentes.

Combien de microgreffes pour corriger une tonsure ?
Tout dépend de votre âge et du potentiel évolutif de votre calvitie. En règle générale, 1 à 2 séances de 400 microgreffes sont suffisantes mais attention en cas de potentiel évolutif important, il est important d'éviter de traiter cette zone surtout en première intention. Un bilan capillaire s'impose.

Quel est le prix d'une greffe de cheveux ?
En général, le prix se situe entre 3 et 5 Euros par microgreffe. Il peut varier en fonction de l'importance de la séance, de l'équipement et de la notoriété du praticien.

Combien de microgreffes pratique-t-on par séance ?
La majorité des praticiens pratiquent en général des séances de 300 à 600 microgreffes. Les équipes spécialisées et entraînées peuvent pratiquer jusqu'à 1200 voire 1500 ou 2000 microgreffes par séance, mais attention ces interventions sont réservées aux calvities évoluées (Stade 4 ou 6), ou à fort potentiel évolutif.

Les mégaséances sont-elles dangereuses ?
Pas plus que les autres séances si elles sont réalisées par des équipes entraînées et rodées à ce type d'intervention.

Comment prévoir l'évolution de la calvitie ?
Difficile de prédire l'avenir, mais le Bilan Capillaire Informatisé, nous aide grâce à un questionnaire exhaustif, un trichogramme, un phototrichogramme, etc… Au terme de ce bilan, un pronostic d'évolutivité est évalué.

Reste-t-il une cicatrice, marquée ou absence visible de cheveux à l'endroit où vous prélevez la bandelette de peau ? Si oui, est-ce que cela reste visible à vie ou bien cela s'estompe-t-il avec le temps ? Les cheveux repoussent-ils par dessus la partie où la bandelette a été prélevée ?
La cicatrice est parfaitement discrète voir invisible quelques mois après l'intervention, de plus elle est recouverte par les cheveux donc dissimulée immédiatement après l'intervention.

Peut-on masquer à son entourage une séance ?
Cela dépend de l'étendue de la calvitie. Suivant qu'il existe encore suffisamment de cheveux pour masquer ou non les microgreffes, l'opération sera plus ou moins visible.

Le premier shampooing ?
Dès le lendemain, car il est important de se laver délicatement les cheveux les jours suivants. Il suffit de respecter quelques précautions simples pour les 5 premiers shampooings. Il faut se laver la tête avec une dilution faite à partir d'un bouchon de savon antiseptique dans 1,5 litre d'eau. Il ne faut pas frotter la zone ou les microimplants ont été disposés et il faut se rincer en laissant le jet de la douche souple.

Quelles peuvent-être les complications d'une greffe ?
Les complications éventuelles, toujours minimes, ne sont pas liées à la technique des microgreffes proprement dite ; ceux sont celles éventuellement liées à tout acte médico-chirurgical, même le plus infime.
La prévention d'éventuelles complications passe donc par un équipement adapté, un local chirurgical de qualité et une aseptie parfaite.

Après prélèvement de la bandelette, combien de temps met la plaie à cicatriser ? Est-elle importante ou invisible à l'œil nu ?
Elle est immédiatement invisible après l'intervention car elle serarecouverte par vos propres cheveux. La cicatrisation est de 1 à 3 mois.

Après intervention, existe-t-il un moyen, ou des stigmates, qui permettent de deviner qu'il y a eu implantation et greffe de cheveux ou bien est-ce complètement indécelable ?
Durant 8 à 15 jours, les microcroûtes se voient, mais elles peuvent être masquées par vos propres cheveux. Ensuite, plus rien n'est visible.

Existe-t-il un risque de rechute des cheveux implantés dans le futur ou bien ceux-ci restent-ils "à vie" ?
Il n'existe aucun risque de rechute et les cheveux implantés restent à vie. Cependant si la stratégie opératoire dans le temps n'est pas préétablie, la zone donneuse n'étant pas inépuisable, il peut y avoir des déceptions et des résultats inesthétiques. La chirurgie de la calvitie n'est pas faite pour boucher des trous sans cheveux à une certaine période, mais doit traiter ce que nous appelons des Unités Globales et Cohérentes.

Les cheveux implantés sont-ils de la même "qualité" que ceux prélevés dans la couronne ?
Oui. Ce sont des cheveux résistants qui pousseront tout le temps et qui auront la même structure que les cheveux de la couronne.

Devrais-je changer de coiffure ?
Aujourd'hui, l'utilisation exclusive des microgreffes permet de recréer une ligne antérieure parfaitement naturelle, esthétique et insoupçonnable.
Il ne faut néanmoins jamais oublier que plus une ligne antérieure est située en arrière et élevée, mieux cela vaudra, surtout dans les calvities étendues, car ainsi les modifications de la physionomie du sujet ne seront pas choquantes.

Quel est le délai moyen avant de voir un résultat significatif et une repousse visible ?
Le début de la repousse se situe entre 2 et 4 mois. Sachant que la vitesse de repousse du cheveu est de1 cm par mois, il faudra donc 6 à 12 mois pour obtenir un résultat optimal.

retour haut de page